Sakura of Paris

25 avril 2009 by

090425-sakura-201Incroyable : je découvre un magnifique Sakura en fleur en face de mon salon. Il s’agit peut-être de la 13e variété encore inconnue au Japon !

De retour au bercail

24 avril 2009 by

Et voilà. Nous voici de retour au pays des mangeurs de fromage et de pain (ça va nous changer). A l’aéroport, le passage de la Police et  la récupération des bagages ont été un peu pénibles. Avec l’organisation en hub d’Air France, trois avions arrivent à la même heure : Osaka, Shanghai et l’Ile Maurice. A la louche, ça doit faire environ 1000 personnes d’un seul coup. Et bien, la PAF n’ouvre que 2 guichets. Je ne vous raconte pas l’ambiance. Finalement, en 45mn nous passons les formalités et c’est plus rapide qu’à New York (mais bon nous sommes chez nous, alors c’est difficile de comparer. Il faudrait se mettre à la place d’un américain ou d’un japonais rentrant chez eux).

Sur le tapis, les valises de Maurice sortent avant celles d’Osaka…mais Osaka est passé avant Maurice à la PAF. Donc, 300 japonais (dont nous faisons parti) attendent leurs valises sur des tapis pleins à rabord de valises de Mauriciens qui ne viennent pas les chercher puisqu’ils sont à la Police. Organisation, organisation quand tu nous tiens. Arrivant juste du Japon, je peux vous dire que ça fait un choc!

Vol retour

24 avril 2009 by

Pas de chance ce coup-ci, aucun surclassement pour l’équipe. Nous voyageons donc tous en Eco. Pour avoir un peu voyagé ces derniers temps, je constate une nouvelle fois que l’avion est complet dans les deux grands classes, Economie et Affaires. J’aimerais bien que l’on m’explique sur quelles destinations les passagers ne voyagent plus sur Air France ?

Départ Kansai

24 avril 2009 by

Le bus est pile à l’heure (est-ce nécessaire de le préciser ?). L’enregistrement s’annonce un peu plus difficile que prévu. Tout le monde a Kansaiajusté sa valise au plus juste et a laissé un peu de surplus à l’hôtel (y compris les emballages qui pèsent finalement lourds). Arnaud et moi, malgré un excès de 2/3 kg chacun, passont sans encombres. Pour Benoît (27 kg), Hicham (29 kg) et Gilles, c’est un peu plus difficile. En plus, j’ai l’impression qu’ils tombent sur des personnels pointilleux. Du coup, la procédure prend du temps et ils sont contraints de laisser quelques affaires à Hyroe qui les enverra séparément.Un grand merci également à Hiromi et Yoshi Ono qui nous accompagnent jusqu’au bout.

L’avion, en provenance de Nouméa, semble à l’heure. Espèrons qu’il le reste jusqu’à l’arrivée. A tout à l’heure.

Discours en japonais

23 avril 2009 by

Rotari no minasama (Cher membres Rotary)

Kono ikkagetsu kan minasama niwa makoto ni osewa ni narimashita. Nihon e kurukoto ga dekiru to iu subarashi- kikai o ataete kudasatte, makoto ni kansha itashite orimasu (je voudrais vous exprimer toute ma gratitude pour ce séjour unique que vous nous avez organisé au Japon).

Nihon ni kuru mae wa, nihon to nihonjin ni tsuite hotondo nanimo (avant de venir au Japon, je ne connaissas pas vraiment le Japon et le peuple Japonais. Durant ces 4 semaines, j’ai réalisé combien votre culture et vos traditions étaient grandes, combien votre histoire était riche, combien vos talents culinaires étaient grands. Et combien vous étiez un peuple attachant).

Nihon deno ke-ken wa watashi no jinse- o yutaka ni shimashita. Hosuto famiri- ni teatsui omotenashi o shite itadaki, nihon no seikatsu o jika ni ke-ken suru koto ga deki mashita (vous m’avez ouvert votre vie, vous avez partagé votre intimate, vous m’avez accueilli comme un member de votre famille).

Kono ke-ken o wasureru koto wa nai desho (vous avez impacté ma vie pour toujours, je ne vous oublierai jamais).

Saigo ni, kono yonshu-kan honto- ni arigato- gozaimashita. Subarashi kikai o ataete kudasatte, rotari to nihon ni kokoro kara kansha o mo-shiage masu. (Merci pour votre temps et votre engagement. Merci au Japon, Merci au Rotary).